Les écrivains – M

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T- U - V - W - X - Y - Z

Madi, Malika http://www.evene.fr/celebre/biographie/malika-madi-15598.php
http://www.ecrivainsbelges.be/auteur.php?Malika&Madi

Maeterlinck, Maurice (Gand 1862- 1949). Poèmes: Le massacre des innocents (1886) – Serres chaudes (1889) – Douze Chansons (1896) – Quinze chansons (1900). Théâtre: La princesse Maleine (1889) – L’Intruse (1890) – Les aveugles (1890) – Pélleas et Mélisande (1892) – Monna Vanna (1902) – L’Oiseau bleu (1909) – Les sept princesses (1891) – Alladine et Palomides (1894) – Anabella (1894) – Intérieur (1894) – La mort de Tintagiles (1894) – Aglavaine et Sélysette (1896) – Josyelle (1903) – Marie-Magdeleine (1913) – Le miracle de saint Antoine (1920) – Le bourgmestre de Stillemonde (1921) – Le sel de la vie (1920) – Berniquel (1926) – Marie-Victoire (1927) – Judas de Kérioth (1929) – La princesse Isabelle (1935). Essais: Trésor des humbles (1896) – Les fragments de Novalis (1895) – La vie des abeilles (1901) – La sagesse et la destinée (1898) – Le temple enseveli (1902) – Le double jardin (1904) – L’intelligence des fleurs (1907) – La mort (1913) – L’hôte inconnu (1917) – Souvenirs littéraires (1939) – Les débris de la guerre (1916) – Les sentiers de la montagne (1919) – La Belgique héroïque et martyre (1915) – Le malheur passe (1916) – Le grand secret (1921) – La vie des termites (1926) – La vie des fourmis (1930) – La grande féerie (1929) – En Sicile et en Calabre (1928) – Avant le grand silence (1934) – La grande loi (1934) – La vie des pigeons (1934) – L’ombre des ailes (1936) – Le sablier (1936) – Devant Dieu (1937) – La grande porte (1939). Contes: Ariane et Barbe-bleue Sœur Béatrice (1901)- Petite trilogie de la mort (2009)
Site consacré à l’auteur:
http://www.kellscraft.com/maeterlinckbiocontent.html
Bibliographie sur Maurice Maeterlinck

Magermans, Remy : La Maladie dans la Tour (1938), roman.

Magritte, René (1898-1967)

Mahieu, Emmanuel: Entre l’ Alpha et l’Omega (1971)

Mahutte, Franz (Mons 1862-1927 Bruxelles) journaliste, conteur et romancier. Contes microscopiques (1886) – Bruxelles vivant (1891) – Le caprice des heures (1898) – Pages versicolores (1911) – Quelques histoires (1913) – Gens de province (1893) – Sans horizon (1896) – Le général Leman (1921).

Maistriau, Louis : La Lyre voilée Au gré de l’humeur. Théâtre: Noël ! Noël ! Un désastre.


Malinconi, Nicole (1946): Hôpital Silence (1985) – L’Attente (1989) – Nous deux (1993) – A l’étranger (2003)- Si ce n’est plus un homme, Éditions de l’Aube (2010) http://www.servicedulivre.be/fiches/m/malinconi.htm

Mallet-Joris, Françoise (1930): Le rempart des béguines, 1951 – La chambre rouge, 1955 – Les mensonges, 1956 – L’Empire céleste, 1958 – Lettre à moi-même, 1970 – Cordélia, Julliard, 1956 – Les personnages, Julliard, 1961 – Marie Mancini, Hachette, 1964 – Les signes et les prodiges, Grasset, 1966 – Enterrer ton regard, Hachette, 1966 – Trois âges de la nuit, Grasset, 1968 – La maison de papier, Grasset, 1970 – Dickie-Roi, Grasset, 1970 – Le jeu du souterrain, Grasset, 1973 – J’aurais voulu jouer de l’accordéon, Julliard, 1975 – Allegra, Grasset, 1976 – Jeanne Guyon, Grasset, 1979 – Un chagrin d’amour et d’ailleurs, Grasset, 1981 – Le clin d’œil de l’ange, Gallimard, 1983 – Le rire de Laura, Gallimard, 1985 – La tristesse du cerf-volant, Flammarion, 1988 – Adrina Sposa, Flammarion, 1990 – Divine, Flammarion, 1991 – Les larmes, roman, Flammarion, 1993, Ni vous sans moi, ni moi sans vous, 2007 .

Mallinus, Daniel (1939)

Malpas, Marguerite: Ils seront deux (1945), roman.


Malva, Constant
(pseudonyme d’Alphonse Bourlard 1903-1969): Histoire de ma mère et de mon oncle Fernand (1932) – Un propre à rien Borins Un ouvrier qui s’ennuie La mort d’André Lebon Un de la mine (1942) – Un homme de coupe (1942) – Ma nuit au jour le jour (1953).

Manier, Bernard (1914 -)

Marc, Jean: Fassette.

Marceau, Fécilien (1913-)

Marchal, Denise: Vengeance (1931) – Rédemptrice (1932) – Les aventures des petits gars (1933), contes pour enfants.

Marchal, Lucien (1893-1960) : J’ai perdu la partie (1942), récit d’aventures – Sang chaud (1942) – Au delà du rail (1943).

Marchal, Nicolas : Les conquêtes véritables, Les éditions namuroises, 2008 La tactique katangaise, Lormont-Bruxelles, Le Bord de l’Eau-La Muette, 2011

Marchal, Omer (1936-)

Marcinel, Maurice : journaliste, romancier et conteur.

Marcuse, Elie: L’Obole des heures (1906) – Nostalgiques (1923) – Silènes (1938).

Maréchal, Eugène : Haute tension (1942), policier.

Maréchal, Maurice : Au pays de Franchimont (1943), contes historiques et légendaires.

Marechal, Remacle (1790-1871): Fables et Apologues (1862) – Fables (1872).

Maret, François (1893-1982): Le poisson volantLes RascassesLa panthère noire (1942), récits de fantaisie.

Marian, Nèle: La Légende du vieux Bon Dieu (1944) – Grands Faits de l’Histoire du Pays Wallon (1944), histoire.

Marïen, Marcel (1920-1993) : surréaliste. Cinéma: L’Imitation du cinéma (1959).

Marin, Auguste (1911-1940): poète. Statues de neige (1931) – Front aux vitres (1934).

Marine, J.-J. (René Oppitz) : Le chalet des lunatiques La vérité qui s’enfuit L’énigme pastorale Les six lunatiques du Lac de Genève.

Marion, Denis (1906-?)

Marlow, Georges (Malines 1872-1947) poète. Ame en exil (1895) – Des vers (1900) – Hélène (1926).

Marschall, Lucien : Crimes de Beira Mar La Capanga (1944), romans policiers.

Marsus, Jean et Zette, Nory : auteurs de romans policiers.

Marsus, Jean : roman policier.

Martens, Gaston-Marie (1883-1967)

Masai, Raymond : L’été de Prague (2002)

Masoin, Fritz. Poésie: Retour vers l’aube Nadine Etincelles de guerre. Théâtre: Apothéose de la Belgique Vivre sa vie Le divin regard Sur les cimes. Essais: Histoire de l’Etat indépendant du Congo (1912) – Histoire de la littérature française en Belgique de 1815 à 1830.

Masson, Arthur (1896-1970): romancier.
http://users.skynet.be/fa310844/

Masson, Jean-Claude L’Ancre des Songes (2007)
http://www.livres-disques.ca/editions_gref/home/auteur_detail.cfm?id=3181

Mathoux, Louis
http://www.maisondelapoesie.be/auteurs/auteur.php?id_auteur=87

Mathy, Camille : romancier. Une histoire dégoutante, nouvelle (1926) – Tout est bien qui finit bien (1931) – Histoire d’une petite demoiselle (1931) – La trahison de Judas (1933).

Mathy, Philippe: Jardin sous les paupières (2002)

Matthieu, Adolphe (1804-1876)

Maubel, Henri (1862-1917)

Maur, Evelyn : Triste Marie (1943) – L’Enfant silencieuse (1943) – Sous le Signe de la Peur (1943) – Croire (1943).

Maurage, Maurice-Augistin (1828-1894)

Max, Paul : romancier d’aventures.

Mayeur, Jeanne (Nimy 1878) poétesse et romancière. Signe du berger (1927) – Offrandes fraternelles (1931) – Sirieux (1935) – La grandre Bruyenne (1937).

Melloy, Camille (pseudonyme de Camille de Paepe): poète, essayiste et conteur. Le soleil sur le village, poèmes, précédés des Chansons à mi-voix (1923) – Vingt-sept petites élégies (1927) – Le parfum des Buis (1929) – Retour parmi les hommes (1931) – Enfants de la terre (1933) – Le chemin de la croix (1935) – Variations sur des thèmes impopulaires (1939) – Trois marches pour le temps de Noël (1940) – Réquiem (1941) – L’Offrande filiale (1930) – Voyages sans Baedeker (1936) – Suomi ou le bonheur en Finlande (1939).

Melot du Dy, Robert (1891-1956): nouvelliste et poète. L’Ami manqué (1929) – Printemps (1910) – Butin fragile (1912) – L’idole portative (1919) – Le sot l’y laisse (1920) – Les Mythologies (1921) – Les Diableries (1922) – Les Hommeries (1924) – Amours (1929) – A l’amie dormante (1935) – Signes de vie (1936) – Lucile (1936) – Jeu d’ombres (1938).

Mélotte, Paul: poète, essayiste et conteur. Les Heures moins bonnes, 1931 – Essai sur le théâtre futur – L’œil-de-chat, 1931.

Mercier, Jacques (1943): poète, nouvelliste et romancier. Poésie: La Tête dans la neige, Éditions Dejaie, 1986 – Les mots changent de couleur, Éditions EVO- P.Zech, Paris, 1987 – D’un bleu illimité, L’arbre à paroles, 1994 – Tendresses d’Ibiza, Tétras-Lyre, 1998. Poèmes dans des anthologies: Les éléments des poètes, Livre de Poche-Hachette, 1990 – Paraphes, Livre de Poche-Hachette, 1991 – Luttes et Luths, Livre de Poche-Hachette, 1992 – La Ville des poètes, Livre de Poche-Hachette, 1997 – Jouer avec les poètes, Livre de Poche-Hachette, 1999. Romans, nouvelles : Parfois, Éditions les Archers, 1978 – Candice, Éditions les Archers, 1979 – L’envol, Éditions les Archers, 1980 – La tendresse inutile, Éditions les Archers, 1982 – Le soleil dans les yeux Éditions les Archers, 1985 – Photos truquées, Nouvelles, Éditions Luce Wilquin, 1996 – L’année 13, Claude Lefrancq Attitudes, 1998 – Mortes Maisons, nouvelles, Claude Lefrancq Littérature, 1999. Essais, récits: Un chant d’amour, Éditions Labor-Lafont, 1984 – Mouscron, Émotions, Éditions Van Braekel, 1986 – Totalement confidentiel, Éditions les Archers-RTBF, 1988 – Le Chocolat belge, Éditions Glénat, 1989 – Petit dictionnaire Franco-Belge, Belgo-Français, Éd. Glénat, 1990 – Dictionnaire de la chanson (à Bruxelles et en Wallonie), Mardaga- Conseil de la Musique, Comité de rédaction, 1995 – Les aventures du Lapin Bleu, 3 Vidéos pour 0-5 ans, Castor prod., 1995 – Le Guide du Chocolat belge et des pralines, Éditions Casterman, 1996 – Chocolat belge, La Renaissance du Livre, 1997 – Le diamant, La Renaissance du Livre, 1999.

Mercier-Nizet, Marie (Bruxelles 1859-1922 Boisfort) poétesse lyrique. Moscou et Bucarest (1877) – Romania, chants de la Roumanie (1878) – Pour Axel (1923).

Mergeai, Jean (1927-)

Merget, Robert (1907-1974) : La gueule cassée (1930), comédie – Le sonneur (1932), drame – L’esprit de la race (1933), drame – Manifeste des jeunes écrivains nationaux (1931).

Mertens, Elisabeth : Madeleine chez les Villageois (1938), roman.

Mertens, Pierre (1939): L’Inde ou l’Amérique, 1969 – La fête des anciens, 1971 – Les bons offices, 1974 – Terre d’asile (1978) – Les éblouissements, 1987 – Perdre, Paris, Fayard, 1984 – Lettres clandestines, Paris, Seuil, 1990. Nouvelles: Le niveau de la mer, Lausanne, L’Age d’Homme, 1970 – Nécrologies, Bruxelles, Jacques Antoine, 1977 – Ombres au tableau, Paris, Arthème Fayard, 1982 – Terreurs, Paris, le Talus d’Approche, 1984 – Les chutes centrales, Verdier, 1990 – Les phoques de San Francisco, Paris, Seuil, 1991. Opéra: La passion de Gilles, Actes Sud, 1982. Théâtre: Collision, L’Avant-scène, 1988. Film: Histoire d’un oiseau qui n’était pas pour le chat, pour la RTBF, 1974.
Les chutes centrales
(2007).
Bibliographie sur Pierre Mertens

Mesens, Édouard Léon Théodore (1903-1971)

Meunier, Jean : Le roman de l’Abbé Jaloux.

Meur,Diane:Les villes de la plaine, Paris, Sabine Wespieser éditeur, 2011
http://www.bon-a-tirer.com/auteurs/meur.html

Meurant, René : Naissance de révolte Les chasseurs aux mains vides (1937) – La foudre me tient par la main (1937).

Meurant, Serge ( 1946-) : Ici-bas (2006)

Meuris, Jacques (1923-)

Meurisse, Philippe http://www.philippemeurisse.be/welcome/index.php

Michaux, Henri (1899-1984). Le rêve et la jambe Fables des origines Qui je fus Mes propriétés Un certain Plume La nuit remue.
Bibliographie sur Henri Michaux

Michel, Louis : Le feu du ciel Le mal d’argent Le fruit du péché Hors des ténèbres L’Ecole du mariage Le devoir social.

Miguel, André (1920-). Poésie: Orphée et les Argonautes, Le Capricorne, 1949 – Onoo, éditions Iô, 1954 – Toisons, Gallimard, 1959 – Fables de nuit, Oswald, 1966 – Temps pyramidal, Fagne, 1967 – Fleuve-Forêt, Fagne, 1968 – Boule Androgyne, Saint-Germain- des-Prés, 1972 – Corps du jour, Saint-Germain-des-Prés, 1974 – Œil immense, De Rache, 1977 – Parler au dédale, Le Temps Parallèle, 1978 – Ovales naturels, Saint-Germain-des-Prés, 1979 – Devenu filigrane visage, L’Arbre à Paroles, 1988 – L’imposcible, L’Arbre à Paroles, 1989 – L’instant infini, Éditions La Bruyère, Coll. Iô, Paris, 1990. Romans, contes: L’équilibre, Gallimard, 1961 – Contes du dragon blanc, Saint-Germain-des-Prés, 1974 – L’oiseau vespasien, Le Cri, 1981. Essais: Achille Chavée, Poètes d’Aujourd’hui, Seghers, 1969 – L’homme poétique, Les Cahiers de la Poésie, Saint-Germain-des- Prés, 1974. Théâtre: Œil pour dent, Radio-Montpellier, 1963 – Les chats siamois, Radio-Montpellier, 1968 – Une journée immobile, France-Culture, 1968 – Solitude tambour, France-Culture, 1969 – Le lézard casqué, France-Culture, 1969 – Araignée géante, Radio Suisse-Romande, 1970 – La multiplication, France-Culture, 1972 – La différence, RTBF Namur, 1975 – L’oiseau vespasien, Atelier Sainte-Anne, Bruxelles, 1975 et 1976 – La Tour Babnul, RTBF Namur, France-Culture, Radio-Montréal, Radio-Genève, 1977.

Millet, Marcel: poète et romancier. La belle du souterrain d’or Fabrice Jacques le paresseux La lanterne chinoise Pitalugue La roule La touchante aventure de Segondine Le secret de Roquemaure (1933).

Millon, Alexandre:Mer calme à peu agitée, Le Dilettante, 2003 Sumo sur brin d’herbe, Luc Pire (Le Grand Miroir), 2006. Son site Internet : http://alexandremillon.site.voila.fr/

Milo, Jean (Emile Van Gindertael) poète, essayiste et romancier. L’étang de Malbourg (1938) – L’Esprit de famille (1943).

Minne, Jules : Au seuil du jardin nostalgique (1929) – En amont du rêve (1930) – L’intime Obole (1931) – Naissance du poème (1935) – Celui qui cherchait la lumière (1938) – Les rythmes solaires (1945).

Misrahi, Victor (1913-1980)

Mockel, Albert (Ougrée 1866-1945 Bruxelles) poète, critique littéraire et académicien. Chantefable un peu naïve (1891) – Clartés (1901) – La flamme immortelle ou La tragédie sentimentale (1924) – Propos de littérature (1894) – Contes pour les enfants d’hier (1908).

Modave, Jean-Jorges (Liége 1772-1852) : Loisirs poétiques 1842

Moerman, Ernst (1897-1944)

Mogin, Jean (1921-1986)

Moke, Henri Guillaume (1803-1862)
Bibliographie sur Henri Moke

Monfils, Nadine (1953) : conteuse et romancière. Contes: Laura Colombe, contes pour petites filles perverses. Bruxelles-Montréal, Le Cri-Les Quinze, 1981 – La mort tendre, contes pour petites filles criminelles Les miroirs secrets de Bruges – Romans: Peau de papier, Bruxelles, Le Cri-Vander, 1982 – La velue, Paris-Monaco-Montréal, Editions du Rocher-Les Quinze, 1984 – Grimasques, Paris-Monaco, Ed. du Rocher, 1985 – Les fleurs brûlées, Gembloux, Duculot, 1992 – La vieille folle, Bruxelles, Claude Lefrancq, 1991. Théâtre: Une hirondelle en hiver, Bruxelles, Minuscule Théâtre, 1985 – Il ne faut pas parler d’amour aux cadavres qui ont les ongles peints en rouge, Bruxelles, Botanique, 1988 – La vieille folle, Bruxelles, Palais des Beaux-Arts, 1991 – Moi, toute petite, mourir un jour, Résidence Palace, 1994. Poésie: Guimauve, Bruxelles, Le Cri – Mon Nil, Bruxelles, Le Cri – Formes nouvelles, Bruxelles, Le Cri – Le silence des canaux (2000) – Les fleurs brûlées (2001) – Tequila frappée (2009) Mémé goes to Hollywood (2014)
http://www.servicedulivre.be/fiches/m/monfils.htm monfils nadine
Bibliographie sur Nadine Monfils

Moniquet, Marcel : La ronde des miasmes, roman exotique.

Monrnand, Germaine et Pierre: Désertions La Fille de Romaine Perrin La douloureuse enfance (1932), roman.

Montal, Robert (1927-): poète, essayiste et romancier . Poésie: Chansons des jours inquiets, Bruxelles, 1948 – Poèmes du temps et de la mort, Bruxelles, 1959 – Patience de l’été, Bruxelles, 1965 – Un royaume en Brabant, Bruxelles, 1969 – Topiques, Bruxelles, 1978. Romans et nouvelles: Fleur d’Oronge, Paris, 1958 – La traque, Nivelles, 1970 – La courte paille, Paris, 1974 – Le bon sommeil, Bruxelles, 1980 – Tous feux éteints, Lausanne, L’Âge d’Homme, 1992. Récits pour enfants: La boîte à musique, Bruxelles, 1956 – Le jeu du prince et du printemps, Bruxelles, 1966. Théâtre: L’invitation, Virton, 1975. Essais: L’adolescent Rimbaud, Lyon, 1954 – Un prince d’Aquitaine ou La vie tragique de Gérard de Nerval, Bruxelles, 1965 – Rimbaud, Paris, 1968 – Introduction à la poésie française, Bruxelles, 1970 – Lautréamont, Paris, 1973 – La littérature belge d’expression française, Paris, 1973; rééd., Paris, 1980 (en collaboration avec R. Burniaux) – Ionesco, Bruxelles, 1974 – La poésie française de Belgique de 1880 à nos jours, Bruxelles, 1977 (en collaboration avec Michel Joiret) – Littérature française de Belgique, Sherbrooke, Québec, 1979 – La littérature française de Belgique, Paris-Bruxelles, 1980 (en collaboration avec Jean-Marie Klinkenberg) – Suite nervalienne, Köln, 1987.

Montenas, André : La raison inévitable (1935).

Montgrant, Georges : Le sentier des névrosés (1920).

Moreau, Charles-Auguste (1835-1882)

Moreau, Marcel (1933) : Quintes (1962) – Adoration de Nona (2004) – Insolations de nuit (2007).
http://membres.lycos.fr/arachnid/moreau.html

Morgan, Baptiste: La vie oubliée (1998)

Morisseaux, Charles (1881-1912) : journaliste, poète, dramaturge et romancier. Esquisses sentimentales La comediènne aux yeux vertsA travers le vitrail (1904) – Histoire remarquable d’Anselme Ledoux, maréchal des logis (1906), poème en prose.

Mornand, Pierre et Germaine : Désertion La fille de Romaine Perrin La doulourese enfance (1932), roman.

Morris, Louis : Candidat à Scotland Yard (1944).

Mosane, Philippe : Mieke, la fiancée du coin du diable (1938) – Belle jeunesse (1941), roman.

Mosselmans, Paul : A la lumière des faits (1945), synthèse romancée de l’activitè moderne – La roue tourne (1945), roman.

Mottard, Raymond : Le voyage à Paris (1930), roman psycologique. Auteur d’un étude sur Les lettres liégeoises (1930).

Motte, Patrick
http://www.biplan.org

Moulin, Jeanine (1912-?)

Moulinasse, Julienne (Enghien 1893-1973) peintre, essayiste et romancière. Sourires et larmes (1924), reccueil de poèmes – Son pays (1928), roman – La rose d’Enghien Les signes sur le roc (1930) – Han, la néolithique (1936) – Le cœur vendange (1932) – Le creux d’enfer (1937) – Pas a pas…vers la paix (1930) – Le chevalier sans tête (1933) – Poldine, vierge rance Kars-el-Cheïtan Léocadie, vierge noble (1940) – De taque en taque (1939) – Lequel (1946).

Moreau, Marcel:Le Violencelliste, Denoël, 2011

Mousenne, Maurice : Monsieur Philémon (1927) – Théâtre (1946), 3 comédies.

Munaut, Jacques : Article Un, roman.

Muno, Jean (1924-1988) (pseudonyme de Robert Burniaux). Romans et récits: Le baptême de la ligne ou Le hanneton dans l’encrier, Bruxelles, Éd. des Artistes, G.Houyoux, 1955 – Saint-Bedon, dans Audace, vol. 22, s.d., 1958 – L’hipparion, Paris, Julliard, 1962, rééd. 1984 – L’homme qui s’efface, Bruxelles, Brepols, Coll. «Le cheval insolite», 1963 – L’île des pas perdus, Bruxelles, La Renaissance du Livre, 1967 – Le joker, Bruxelles, Louis Musin, 1972 – Ripplemarks, Bruxelles, Jacques Antoine, 1976 – Histoire exécrable d’un héros brabançon, Bruxelles, Jacques Antoine, 1982 – Jeu de rôles, Lausanne, L’Âge d’homme, 1988. Contes et nouvelles: La brèche, nouvelles, Paris, Librairie Saint-Germain-des-Prés, 1973 – Histoires singulières, Bruxelles, Jacques Antoine, 1979 – Douze contes, dans Bruxelles vue par les peintres naïfs, Bruxelles, Laconti, 1979 – Les petits pingouins, conte de Noël, Bruxelles, Le Cri, 1981 – Entre les lignes, contes, Bruxelles, Paul Legrain, 1983 – Compte à rebours, conte, Bruxelles, Les libraires momentanément réunis, livraison 1, 1983 – Histoires griffues, nouvelles, Lausanne, L’Âge d’homme, 1985. Théâtre radiophonique: L’anti, une histoire de fin du monde, Honfleur-Paris, P.-J. Oswald, 1970. Théâtre: Caméléon, adaptation scénique de Patrick Bonté d’après L’île des pas perdus, Le joker, Ripple-marks, Histoire exécrable d’un héros brabançon, Histoires singulières, Contes naïfs, Bruxelles, Jacques Antoine, 1983. Essais: Sous le nom de Robert Burniaux et en collaboration avec R. Fryckx, La littérature belge d’expression française, Paris, P.U.F., Coll. Que sais-je, 1973 – Sous le nom de Jean Muno et en collaboration avec Robert FRICKX, Littérature française de Belgique, Sherbrooke (Québec), A. Naaman, 1979-L’hipparion (2009)

Mypont,Jean: Une jeune fille d’aujourd’hui (1936), roman.

Muyle, Johan http://www.art-memoires.com/lmb09/lm11ulgmuyle.htm