Les écrivains – P

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T- U - V - W - X - Y - Z


Pansaers, Clément
(1885-1922) : Principal représentant du dadaïsme en Belgique. Pan Pan au cul du nu nègre (1920) – Bar Nicanor (1921).

Paquot, Didier: (né à Liège, en 1959) romancier  L’an dix mille (2007)

Paquot, Marcel : La joie d’aimer (1919) – Décors (1932).

Parmentier, Rodolphe: romancier.

Paron, Charles (1914-1986) : Les vagues peuvent mourir (1967).

Paschal, Léon (1873-1939) : poète symboliste Paroles intimes (1895). Critique, essayiste, dramaturge et romancier: Jeunesse inquiète (1900), roman autobiographique – Jeannot (1903) – Le destin des empires.

Pasquier, Alex (1888-1963): essayiste et romancier.

Patris, Ludo: L’homme d’ombre (1943) – Le diable-cœur, policier.

Paulus, Jean: poète. Signets pour un bréviaire Porte du ciel (1937).

Pauwels, Louis (1920-1997)

Peeters, Benoît, Trois ans avec Derrida. Les carnets d’une biographie, Paris, Flammarion, 2010,

Pereira, Manuel Antonio (1965), Permafrost, éditions espace 34, 2010

Pergameni, Hermann (1844-1913)

Périer, Odilon-Jean (1901-1928): Le passage des anges (1926) – Le promeneur (1928) – Le combat de la neige et du poète (1920) – La vertu par le chant (1920) – Notre mère la ville (1922) – Le citadin et l’éloge de Bruxelles (1924) – Poèmes, recueil posthume (1938). Théâtre: Les indifférents ou On s’amuse comme on peut (1925).
Bibliographie sur Odilon-Jean Périer

Permantier, Armand (1895-1960)

Perrée, José : Chansons intimes (1899) – Au jardin de de mélancolie (1901) – La maison blanche (1913).

Petitfrère, R : Sous le signe du fusil (1945), histoires de chasse.

Pfeiffer, Jean (1913-1987)

Picalausa, Louis-Clément : auteur de romans d’aventures. Contes de notre jungle.

Picalausa, Louis-Victor: Histoire de Seraing (1905) – Flambées (1914), poèmes – Un beau village roman au Pays de Brabant (1928), roman.  

Picard, Edmond (Bruxelles 1836-1924 Dave-sur-Meuse) publiciste, orateur, poète lyrique, critique d’art et des lettres, essayiste, conteur et dramaturge. Créa en 1881 la revue L’Art moderne. Articles réunis dans Pro Arte (1886). Rêveries d’un stagiaire (1879) – La liberté (de 1864 à 1866) – Scènes de la vie judiciaire (1893) – Le paradoxe sur l’avocat (1879) – Paradoxes professionnels (1893) – La Forge Roussel (1880) – L’Amiral (1883) – Journal de mer d’un adolescent (1939) – Mon oncle le jurisconsulte (1884) – La veillée de l’Huissier (1886) – Le juré (1886) – Ainsi naît, meurt l’Amour (1904), des essais. Théâtre: Ambidextre journaliste (1904) – Fatigue de vivre (1903) – La désespérance de Faust (1904) – Trimoullat et Méliodon ou la divine amitié (1906) – La joyeuse entrée de Charles le Téméraire (1905) – Le mutilé (1907).

Piemme, Jean-Marie (1944) : essayiste et dramaturge. Dialogue d’un chien avec son maître sur la nécessité de mordre ses amis (2008)Voyages dans ma cuisine, Conversations avec Antoine Laubin, Éditions Alternatives Théâtrales (2008)La Main qui ment – Avaler l’océan – Le Sang des amis, Arles, Actes Sud (2011)Liquidation totale, Lansman (2010)
http://www.jeanmariepiemme.be

Piérard, Louis (1886-1951)  

Pierron, Sander (Molenbeek 1872-1945), conteur, romancier, critique d’art et essayiste. Pages de charité (1894) – Les délices du Brabant (1900) – Le coq de Laiton (1918) – L’Histoire illustrée de la forêt de Soignes (1935-1936) – Bertille d’Haegeleere (1896) – Le Baron de Lavaux-Sainte-Anne (1908) – Les rides de l’eau (1914) – Lise et Dominique (1920) – Le bâteau démâté, suivi de L’Auberge délaissée (1926) – Le Tribun (1906) – Le village envahi (1920) – Le beau voyage (1923) – Vieux bonheur (1927) – La bataille de Lorraine ou la Montagne de la Croix (1937) – Jour d’oubli (1898) – Les images du chemin (1907) – Par-dessus la haie (1911) – Histoire de la critique d’art (1944).  

Pierson-Pierard, Marianne (1907-1982) : romancière et nouvelliste. Nous ou Le député Piret dans ses terres, roman, Bruxelles, Office de publicité, 1936 – Milie, roman, Bruxelles, Labor, 1938 –  Inconstances, roman, Paris,Corrêa, 1946 – Dora, roman, Bruxelles, Labor, 1951 – Les beaux étés, nouvelles, Bruxelles, A l’enseigne du chat qui pêche, 1954 – Le tour de soi-même, roman, Paris, Debresse,1957 – La rose amère, roman, Bruxelles, La renaissance du livre, 1963 – Un petit mas au pied des Alpilles, roman, Bruxelles, Audace, 1963 – Plages, nouvelles, Bruxelles, Éd. du large,1964 – Entre hier et demain, roman, Paris, Stock, 1967 –  Les cloches d’Ostende, nouvelles, Bruxelles, Louis Musin, 1970 – Oslo au mois d’août, roman, Nivelles, La Francité, 1971 – La dernière journée, nouvelles, Paris, Librairie Saint-Germain-des-Prés, 1974 – Le premier été sans Fabienne, roman, Bruxelles, Labor, 1975 – Être et avoir été, nouvelles, Sherbrooke (Québec), Antoine Naaman, 1977 – D’enfance et d’ailleurs, nouvelles, Bruxelles, Louis Musin, 1978. Essais: La Chine à bâtons rompus, Bruxelles, Vermaut, 1957 – Neel Doff par elle-même, Bruxelles, Esseo-Ontwikkeling, 1964 – Maud Frère, Bruxelles, Pierre de Méyère, 1966 – Trois cent trente-deux lettres à Louis Piérard, précédées de Mémoires intérieurs, Paris, Minard, 1971 – La vie passionnée de Katherine Mansfield, Bruxelles, Labor, 1979. Théâtre: La Frangimani, Bruxelles, Labor, 1960.

Piqueray, Marcel et Gabriel (1920-)

Pirard, Pierre : journaliste, critique littéraire et romancier. Sacre de printemps, roman.

Pirart, Françoise. Les Uns avec leur amour, les autres avec leur haine (1997), La Grinche (1999), Mes Grandvoyages à travers le vaste monde et les atmosphères qui l’entourent (2000), La Valse du pont suspendu (2001), La Fortune des Sans Avoir (2005), La nuit de Sala, roman (2006).

Pirenne, Henri (1862-1935). Essais: Villes du Moyen Âge (1926) – Mahomet et Charlemagne (1935) – Histoire de Belgique en 7 volumes (1900-1932).

Pirmez, Lawrence et Mottet, René : D’un crime à l’autre (1942).

Pirmez, Octave (Châtelet 1832- 1883 Acoz): conteur, moraliste, épistolier. Jours de solitude (1869) – Pensées et maximes (1860) – Feuillées (1862) – Esquisses psychologiques (1875) – Rémo (1878) – Lettres à José (1884) – Vie et correspondance d’Octave Pirmez (1888). Jours de solitude (2009)

Pirotte, Alexande (1811-1858)                                          

Pirotte, Jean-Claude (1939), poète et romancier. Goût de cendre, poèmes, Thone, 1963 – Contrée, poèmes, Thone, 1965 – D’un mourant paysage, poèmes, Thone, 1969 – Journal moche, récit, Luneau-Ascot, 1981 – La pluie à Rethel, récit, Luneau-Ascot, 1982; rééd. Labor, 1991 – Fond de cale, roman, Le Sycomore, 1984 – Un été dans la combe, roman, la Longue Vue, 1986 – La vallée de misère, poèmes, Le Temps qu’il Fait, 1987Les contes bleus du vin, chroniques, Le Temps qu’il Fait, 1988 –  Sarah, feuille morte, roman, Le Temps qu’il Fait, 1989 – La légende des petits matins, roman, Nanya, 1990 – L’épreuve du jour, enfantine, Le Temps qu’il Fait, 1991- Hollande Poèmes et peintures (2007) Le promenoir magique et autre poèmes (1952-2003) (2009) Autres séjours, Cognac, Le temps qu’il fait, 2010
http://pagesperso-orange.fr/marincazaou/cont/pirotte/

Pirotte, Nelly (pseudonyme d’Hélène D’Engis) poétesse. Les roses embrasées (1937).

Pirotte, Ph. : Nocturnes (1939).

Plateau, Jeanne : Poésie, recueil de poèmes.   

Plisnier, Charles (1896-1952): poète, critique, romancier et académicien. Faux passeports (1937), nouvelles – Mariages (1936) – Meurtres (1939-1941)  – Figures détruites (1932) – La Matriochka (1945) – Beauté des laides (1951).  

Pochet, Paul : Connaissance d’Urbain (1936).

Podolski, Sophie (1953-1974)

Polain, Pierre (1813-1877)

Polak, Emile : Les sentiers du silence (1914) – Vers la vie (1920).

Polet, Gregoire

Pollet, Evelyne (1905-) : La Bouée La Maison carrée (1937) – Primevères (1942) – Corps à corps 1942, roman – Un Homme Bien, recueil de nouvelles – Fumée de Darlington (1943), roman de mœurs – Grandes vacances en Angleterre (1945).

Poncelet : Dans un Cure gaumaise (1942).

Poplimont, Charles (1821-1887)

Popp, Caroline (1808-1891)

Pottel, Benjamin poète, écrivain, musicien

Poulet, Robert (1893-1989): journaliste, critique littéraire et romancier. Handji (1931) – Entretiens familiers avec L.-F. Céline (1958).

Poulet, Georges (1902-1992)

Poupeye, Camille (1874-1963)  

Prévot, Gérard (1921-1975): La nouvelle Eurydice, 1964 – La haute note jaune, 1967. Poésie: La première symphonie, Bruxelles, Wellens-Pay, 1941 – Récital, Bruxelles, Ecran du Monde, 1951 – Architecture contemporaine, Bruxelles, Editions R.E.L., 1953 – Danger de mort, Paris, Seghers, 1954 – Ordre du jour, Paris, Seghers, 1955 – Élégies dans un square décapité, Liège, Thone, 1958 – Europe maigre, Paris, Gallimard, 1961 – Prose pour un apatride, Paris, Grasset, 1971 – L’impromptu de Coye. Bruxelles, Jacques Antoine, 1972 – La rue perdue [inédit]. «Aurélia 75″, in Magie Rouge, n° 46-47, décembre 1999. Romans : La race des grands cadavres, Paris, Denoël, 1956 – Les chemins de Port-Cros, Paris, Denoël, 1957 – Un prix Nobel, Paris, Calmann-Lévy, 1962 – La fouille, Les-Hautes-Plaines-de-Mane, Morel, 1972 – L’empan, Les-Hautes-Plaines-de-Mane, Morel, 1973. Récits : La haute note jaune, Bruxelles-Amiens-Paris, Sodi, 1967 – Le point de chute, Bruxelles, Jacques Antoine, 1985 – Journal, «Fragments de journal (1974)», in Magie Rouge, n° 46-47, décembre 1999. Théâtre : La nouvelle Eurydice, La mise à mort, 1959 – Guillaume Fischer, Paris, Debresse, 1964 – Contes fantastiques : Le démon de février et autres contes fantastiques, Verviers, Marabout, 1970 – Celui qui venait de partout, Verviers, Marabout, 1973 – La nuit du nord. Verviers, Marabout, 1974 –  Le spectre large, Verviers, Marabout, 1975 – Contes de la mer du Nord, Bruxelles, Jacques Antoine, 1986 – Le démon de février. Contes de la mer du Nord [vol. 1], Paris, Fleuve Noir, 1998 – «La taverne des étangs», in J.-B. Baronian, La Belgique fantastique avant et après Jean Ray, Verviers, André Gérard, 1975 – «Le dé noir de Nora», in 13 histoires d’objets maléfiques, Verviers, André Gérard, 1975 – «La louve de la rue Vaneau», in 13 histoires d’objets maléfiques, Verviers, André Gérard, 1977 – «Le balustre ostendais», in Histoires terribles de revenants, Paris, Librairie des Champs-Elysées, 1979. Science-fiction sous le pseudonyme de Red Port : Destination Flora, Verviers, Marabout, 1973 – Le pont vertical, Verviers, Marabout, 1974 – Vénus en maison sept, Verviers, Marabout, 1974 – La grande panne, Verviers, Marabout, 1975 – La fin de Flora, Verviers, Marabout, 1975. Romans sous le pseudonyme de Francis Murphy : Pour l’amour d’Olivia, Paris, Presses de la Cité, 1963 – La jeune fille de Rattenbergh. Paris, Presses de la Cité, 1963 – Les tambours de Binche, Paris, Presses de la Cité, 1964 – Les amants du Nil, Paris, Presses de la Cité, 1965 – L’invitée de Lorelei, Paris, Presses de la Cité, 1969. Romans sous le pseudonyme collectif de Diego Michigan : Pitié, achevez-moi!, Paris, Editions de la Seine, 1954 – Pas de fantômes sans fumée, Paris, Editions de la Seine, 1955.

Prins, Adolphe (1845-1919)

Prist, Paul : journaliste, poète lyrique et romancier. La douloeur et la vie (1908) – Aux lueurs de la torche (1911) – Le sang des aubes (1912) – Les chants de vie et d’amour (1913) – Poussières d’or (1922) – Le char ailé (1923) – Azur et brumes (1931). Dramaturge: Les prodigues (1914) – Le piédestal (1910) – La belle illusion (1923) – Une vocation (1924) – Le miracle des hommes (1924) – Amour, cruel souci (1928).

Proumen, Henri- Jacques (1879-1962) : auteur d’ouvrages scientifiques, romancier et conteur.

Provenzano, François, Vies et mort de la francophonie. Une politique française de la langue et de la littérature, Les Impressions Nouvelles, 2011

Pulings, Gaston : poète, auteur de cinq recueils de vers. Le pèlerinage intérieur (1911) – Les sources vives (1921) – Arrêts facultatifs (1925) – Perdre cœur (1931) – Dans cet exil aride (1932).

Purnal, René: Introduction à la vie cruelle (1921) – Cocktails (1922).

Puttemans, Pierre (1933) : Un pays de vergers (1979) – Un iceberg au Congo ou de l’alexandrin considéré comme zakaouski (avec André Janssens) (2003) .