Sommaire / Indice

Jacques Allard, Des branches et des arbres

Jacqueline Lévi-Valensi, Aspects de l’absurde dans quelques romans français contemporains

E. Stewart, You are what you wear : Appearanceand Being in Jean Genet’s Works

Pierpaola Capponi Donini, Il tema della morte nell’opera narrativa dei Goncourt

Jacques Allard, Des branches et des arbres
Comme l’arbre né de la souche coupée au ras du sol s’élance en une profusion de troncs multiples et vigoureux, la littérature d’outre-atlantique, désormais bien en place dans le champ littéraire de la francité, qu’elle soit québécoise ou acadienne ou autre, témoigne de la féconde vitalité du monde canadien-français et de sa puissante fertilité.

Jacqueline Lévi-Valensi, Aspects de l’absurde dans quelques romans français contemporains
Le Mythe de Sisyphe, plus de quarante ans après sa parution, continue à inspirer le roman français contemporain; cette « philosophie » de l’absurde, née après Auschwitz ou Treblinka, appréhendée non comme un concept, mais comme une expérience, est mise en forme dans ses conséquences existentielles comme déjà l’avait fait le théâtre de Beckett, et ce dans toutes les œuvres romanesques qui ont participé du Nouveau Roman ou lui ont succédé.

E. Stewart, You are what you wear : Appearanceand Being in Jean Genet’s Works
Plutôt qu’une opposition entre l’apparence et la réalité soulignée par bien des critiques, une analyse de l’œuvre de Genet révèle une équivalence entre l’être et l’apparence. Un exemple choisi parmi beaucoup serait Mignon, dans Notre-Dame-des-Fleurs, qui, ayant échangé ses vêtements de cellule contre d’élégants costumes de souteneur, est ravi par sa transformation en enfant-mac. Car, conclut Genet, «L’âme de la gouape râleuse est restée dans la défroque». L’œuvre de Genet se comprend donc mieux, si l’on transpose la formule de Sartre de «L’être du voleur est contenu dans le nom de voleur» en «L’être est contenu dans le costume».

Pierpaola Capponi Donini, Il tema della morte nell’opera narrativa dei Goncourt
Le thème de la mort chez les Goncourt est lié à des éléments typiques, tels que le lieu (la chambre ou l’hôpital), la présence d’un médecin, la peur, l’hiver, et à des éléments symboliques tels que la blancheur, le vol des oiseaux.

Notes et commentaires/Note e rassegne

Marie-Louise Lentengre, Radiguet poète, ou de l’incertitude

Paolo Budini, Le rythme du vers dans la Ballade des dames

Adriano Marchetti, Attualità di Diderot. La Lettre sur les sourd et muets

Giorgio P. Sozzi, La littérature suisse romande au XXe siècle

Francoise Ugochukwu, Le diable dans la tradition populaire française

Dina Lanfredini, Bibliografia degli scritti di Carlo Pellegrini (continuazione)

Comptes rendus/Recensioni

G. RubinoL’intellettuale e i segni. Saggi su Sartre e Barthes (Adriano Marchetti)

L. GauvinLettres d’une autre (Franca Marcato Falzoni)

C. CremonesiStudi romanzi di filologia e letteratura (Emilia Muratori)

J.-B. RousseauCantates (Adriano Marchetti)

J.  CazotteLe diable amoureux (Graziano Benelli)

G. BoglioloCorbière e le sue maschere (Ruggero Campagnoli)

(AA.VV.) Il Pomerio (Guido Neri)

Notes de lecture/Pubblicazioni ricevute e schede

Actualités/Notiziario

Pubblicato con contributi dell’Università di Bologna, del Ministero per i Beni Culturali e Ambientali e del Ministero della Pubblica Istruzione. Lavori eseguiti con un contributo del C.N.R.