Sommaire / Indice

Albert Chesneau, Lorsque l’E disparaît du cercle des voyelles…

Madeleine Cottenet-Hage, Violence libératoire/violence mutilatoire dans Amour de Marie Chauvet

Michèle LorgnetRousseau juge de Jean-Jacques – Dialogues : l’imaginaire de l’argumentation

Rossana Battilana, Le tecniche narrative nel Juif Errant di Eugène Sue

Pierre Tranouez, Ricochets de fascination : récit et narration dans Le Dessous de cartes d’une partie de whist de Barbey d’Aurevilly

Albert Chesneau, Lorsque l’E disparaît du cercle des voyelles…
L’attribution d’une valeur esthétique à la forme linguistique de l’énoncé est-elle ou non justifiée? C’est la question que se pose l’auteur à partir du thème de La disparition de Georges Perec en examinant le texte-pastiche du poème baudelairien Recueillement.

Madeleine Cottenet-Hage, Violence libératoire/violence mutilatoire dans Amour de Marie Chauvet
Une lecture socio-critique de ce roman haïtien fait apparaître deux axes d’interprétation contradictoires. À un niveau visible, le meurtre du tyran noir par l’héroïne, sur lequel s’achève le récit, revêt un sens positif. L’acte représente à la fois une libération individuelle et une libération collective. Mais au niveau latent, ce même acte prend une signification négative. À travers le meurtre de l’Autre Noir, un Moi divisé se mutile de sa propre négritude pour tenter de retrouver une unité blanche et de réintégrer une communauté où la blancheur est connotée positivement. L’opposition entre les deux lectures est elle-même le signe des tensions inhérentes à l’histoire et à la société haïtiennes.

Michèle LorgnetRousseau juge de Jean-Jacques – Dialogues : l’imaginaire de l’argumentation
Les Dialogues de J.-J. Rousseau, où l’argumentation devient fiction, où les indices personnels et les indices temporels s’enchevêtrent en une superposition de mondes possibles, proposent à l’analyse un modèle d’écriture complexe dont la forme répétitive a longtemps rebuté la critique.

Rossana Battilana, Le tecniche narrative nel Juif Errant di Eugène Sue
Le Juif Errant d’Eugène Sue eut un énorme succès, grâce surtout aux liens qu’une technique bien choisie créa entre l’auteur, l’œuvre et le public. Cette technique, qui vise en même temps à seconder le besoin d’émotions du lecteur, tout en lui assurant une présence consolatrice en mesure de mener à bien l’histoire, consiste à créer une suite de nœuds dramatiques suivis d’une chute de tension. La tension est due à l’emploi d’un langage redondant et mélodramatique, tandis que la chute est causée par des interventions extérieures (narrateur) ou fantastiques (les personnages surhumains).

Pierre Tranouez, Ricochets de fascination : récit et narration dans Le Dessous de cartes d’une partie de whist de Barbey d’Aurevilly
Dans Le Dessous de cartes d’une partie de whist, l’une des Diaboliques de Barbey d’Aurevilly, deux jeux se mènent de front: celui d’un fascinant joueur de whist et celui d’un brillant causeur. Mais le dessous de cette nouvelle est, sans doute, que ces jeux s’équivalent. Ce que jouer veut dire? – Ce que parler veut dire, mais d’un peu plus loin. Le narrateur suscite en effet, chez son auditoire, une fascination du même ordre que celle dont il relate les manifestations et les ravages, et dont il fut lui-même victime, se libérant de ce trouble en même temps qu’il le commémore en le communiquant à d’autres: à croire que la scène fascinante initiale ricocherait dans la réalité où on la narre, le geste du héros reparaissant, désarmé, dans le geste du narrateur.

Notes et commentaires/Note e rassegne

Josette Gousseau, Le fantastique des contes crépusculaires de Michel de Ghelderode

Marie-Louise Lentengre, Poésie et imaginaire: à pro pos du récent ouvrage de Jean Burgos

Paolo Budini, Nuove letture di Villon

Paul Pelckmans, La prémonition et ses à-peu-près dans le théatre de Tristan l’Hermite

Comptes rendus/Recensioni

M. YourcenarNovelle orientali, trad. M. L. Spaziani (Lina Zecchi)

M. BlanchotLa follia del giorno. La letteratura e il diritto alla morte (Adriano Marchetti)

A. MarchettiSimone Weil. La critica disvelante (Michèle Lorgnet)

Camara LayeLo sguardo del Re, trad. L. Nissim (Carla Fratta)

H. I. BarnwellThe tragic Drama of Corneille and Racine. An Old Parallel revisited (Paolo Carile)

Atti del XIV Congresso Internazionale Stendhaliano, « Stendhal a Milano » (Anna Soncini)

R. De GourmontSixtine. Romanzo della vita cerebrale, a cura di T. Goruppi (Marina Galletti)

A.A.VV., La littérature symboliste en Belgique (Jan Robaey)

Notes de lecture/Pubblicazioni ricevute e schede

Actualités/Notiziario

Pubblicato con i contributi dell’Università di Bologna e del Ministero della Pubblica Istruzione. Lavori eseguiti con un contributo del C.N.R.